La lettre de l’ADLI n°14 – Juillet 2014

La lettre de l’ADLI n°14 – Juillet 2014

Infos de l’ADLI

  • Visite de la plateforme d’accueil de l’OFII

Les visites de la plateforme d’accueil à Créteil, lors des procédures d’accueil et de signature du Contrat d’Accueil et d’Intégration, reprennent. L’opération permet de rencontrer les auditeurs de l’OFII et les migrants lors de cette procédure.

Elles débuteront à partir du 9 septembre 2014 et se dérouleront les mardis après-midi à 13h30 à Créteil.

Contactez-nous à la Fédération des centres sociaux et socioculturels du Val-de-Marne pour vous inscrire : fdcs94-adli@orange.fr

  • Suivi des formations civiques et citoyennes de l’OFII

Lors de la signature du CAI (Contrat d’accueil et d’intégration), les migrants doivent suivre des formations obligatoires dont la formation civique et citoyenne. Dans le cadre du partenariat avec l’OFII, nous vous proposons comme pour les visites de la plateforme de suivre cette formation. Cette dernière, sur une journée, sera ouverte à ceux qui auraient déjà assisté à la visite de la plateforme d’accueil.

La formation permet aux signataires de découvrir les valeurs de la République française (notamment la laïcité, l’égalité entre les femmes et les hommes, les libertés fondamentales, le système éducatif), et l’organisation et le fonctionnement de l’État français et de ses institutions.

Contactez-nous à la Fédération des centres sociaux et socioculturels du Val-de-Marne pour vous inscrire : fdcs94-adli@orange.fr

  • Plan Départemental d’Intégration

Une réunion du comité de suivi du Plan Départemental d’Intégration s’est déroulée le lundi 2 juin dernier. Cette rencontre a été l’occasion de faire un point sur la mise en œuvre des différentes fiches-actions pilotées par divers acteurs institutionnels ou associatifs (l’OFII, la DRIL, l’ARS, la DSDEN, la DDCS, la Fédération des centres sociaux). Ce temps d’échange a permis d’appréhender des éléments tels que les résultats obtenus par rapport aux objectifs des fiches-actions et les freins rencontrés dans la mise en œuvre de ces fiches.
Un document d’évaluation construit à partir de ces échanges sera partagé lors du prochain comité de pilotage à l’automne.

  • Mise à jour des répertoires d’acteurs locaux de Vitry-sur-Seine et Créteil pour l’orientation des primo-arrivants pendant l’été 2014

Comme chaque année, la Fédération des Centres Sociaux et Socioculturels du Val-de-Marne procède à la mise à jour des répertoires d’acteurs locaux pour l’orientation des publics primo-arrivants à Vitry-sur-Seine et à Créteil, fiches des structures consultables sur le site ADLI : répertoire de Créteil et répertoire de Vitry-sur-Seine.
Merci à tous ceux et celles de ces territoires qui le souhaitent de nous faire part de leur fiche réactualisée au plus tard le 29 août 2014. 

Contact: fdcs94-adli@orange.fr

 

Infos diverses

§        Actualités GENERALES

  • Nouvelle géographie prioritaire

La Ministre en charge de la politique de la ville a présenté, le 17 juin dernier, la carte de la nouvelle géographie prioritaire de la politique de la ville.
Pour déterminer cette liste, le gouvernement a pris en compte le revenu des habitants, comparé au revenu médian de référence. Pour cela, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) a procédé à un quadrillage de deux cents mètres sur deux cents mètres du territoire. Sur cette base, l’INSEE a défini les concentrations urbaines de pauvreté. Ce travail sera répété tous les six ans afin d’actualiser la carte de la pauvreté.
Désormais, une seule carte de la géographie prioritaire remplace les différents zonages antérieurs (zones urbaines sensibles Zone urbaine sensible / Zones urbaines sensibles ZUS, zones franches urbaines, etc.). L’Etat, via la préfecture, définira avec les intercommunalités et les villes les périmètres précis qui seront concernés par les contrats de ville, d’ici septembre.
Le Conseil général du Val-de-Marne, réuni en séance plénière le lundi 30 juin dernier, a voté un vœu pour demander le réexamen de la situation des communes qui ont été sorties de la politique de la Ville à l’occasion de la présentation des nouveaux quartiers prioritaires.

Vous pouvez retrouver en cliquant sur les liens suivants la liste des villes entrantes et la liste des villes sortantes.

  • Arrêt de la Cour de cassation dans l’affaire Baby-Loup

L’Assemblée plénière de la Cour de cassation a rejeté le mercredi 25 juin 2014 le pourvoi de Mme Fatima AFIF et déjugé un arrêt de sa propre chambre sociale de 2013. Cette affaire qui dure depuis 2008 a nourri le débat sur la laïcité en France.

Dans son arrêt, la Cour de cassation rappelle que selon le code du travail une entreprise privée, ou une association dans le cas de la crèche, peut restreindre la liberté du salarié de manifester ses convictions religieuses, si cela est justifié par « la nature de la tâche à accomplir » et si la mesure est « proportionnée au but recherché ». La Cour de cassation estime que cette restriction à la liberté de manifester sa religion ne présentait pas « un caractère général mais était suffisamment précise, justifiée par la nature des tâches accomplies, et proportionnée au but recherché ». Baby Loup était une petite structure de 18 salariés, en relation directe avec les enfants et leurs parents. « Il n’en résulte pas pour autant, [insiste la Cour], que le principe de laïcité est applicable aux salariés des employeurs de droit privé qui ne gèrent pas un service public ».

En revanche, Jean-Claude Marin, procureur général de la Cour de cassation ne pense pas que la crèche puisse être une « entreprise de conviction » : son objet n’était pas de défendre des convictions religieuses ou philosophiques, mais d’accompagner la petite enfance en milieu défavorisé, sans distinction d’opinion.

http://www.courdecassation.fr/IMG///Communique_BabyLoup.pdf

http://www.courdecassation.fr/jurisprudence_2/assemblee_pleniere_22/612_25_29566.html

  • Validation de l’interdiction du voile intégrale par la CEDH

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a jugé « légitime », mardi 1er juillet, l’interdiction du voile intégral en France, rejetant la requête d’une française. Dans un arrêt définitif, la Cour a souligné que « la préservation des conditions du « vivre ensemble » était un objectif légitime » des autorités françaises, qui disposent à cet égard d’une « ample marge d’appréciation »,et que par conséquent la loi votée fin 2010 et entrée en vigueur en avril 2011 n’était pas contraire à la convention européenne des droits de l’Homme.

Néanmoins, la Grande chambre émet des réserves sur la loi du 11 octobre 2010 en estimant que l’interdiction absolue de porter le voile « ne peut passer pour proportionnée » que lors « d’une menace générale contre la sécurité publique ». Le concept du« vivre ensemble »lui paraît si « flexible » qu’il lui faut examiner si l’interdiction « est proportionnée au but poursuivi ». Elle admet que l’interdiction absolue du voile « puisse paraître démesurée ». Compte tenu du faible nombre de femmes concernées, il était discutable d’« avoir fait le choix d’une loi d’interdiction générale ».

http://hudoc.echr.coe.int/webservices/content/pdf/003-4809135-5861652

  • Rapport « Quelle France dans dix ans ? Les chantiers de la décennie »

Commandé à l’été 2013 après un séminaire gouvernemental, le rapport consacré à la France de demain a été remis le 25 juin 2014. Le rapport établi par le Commissariat général à la stratégie et à la prospective, dirigé par Jean Pisani-Ferry, se veut une analyse des enjeux essentiels auxquels la société française doit répondre et de leurs implications. Le rapport « Quelle France dans dix ans ? Les chantiers de la décennie » définit les contours de ce que pourrait être notre pays en 2025. Le rapport propose huit objectifs centraux qui dessinent une perspective à dix ans dont le deuxième axe est celui d’une « égalité républicaine effective » en combattant en premier lieu toutes les discriminations. Le rapport pose en préambule le besoin de construire un République unifiée et de « cimenter [une] communauté de destin » pouvant assoir un réel « vivre ensemble » français.

http://www.strategie.gouv.fr/blog/wp-content/uploads/2014/06/F10_Rapport_FINAL_23062014.pdf

  • Instruction interministérielle aux préfets sur les conditions d’examen des demandes de titres de séjour pour raisons de santé

L’instruction interministérielle du 10 mars 2014 sur les conditions d’examen des demandes de titre de séjour pour raisons de santé fait suite à un rapport rendu en mars 2013 par une mission d’évaluation du fonctionnement du dispositif de délivrance de titres de séjour aux étrangers pour raisons de santé. Elle a pointé la nécessité d’harmoniser les pratiques sur l’ensemble du territoire en vue d’assurer aux usagers l’égalité de traitement, de rappeler les procédures en vigueur, de renforcer l’information des médecins des agences régionales de santé en mettant notamment à leur disposition des informations sur l’offre de soins disponible dans les pays sources, de remédier à certains dysfonctionnements et de lutter efficacement contre la fraude.

http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/03/cir_38067.pdf

  • Les statistiques sur l’immigration

La Direction Générale des Etrangers en France (DGEF) du ministère de l’intérieur a publié, le 10 avril 2014, les tableaux statistiques sur l’immigration.

  • L’accès à la nationalité française

En 2013, le flux annuel des acquisitions de la nationalité française avec 95 238 nouveaux Français montre une hausse principalement liée aux acquisitions de la nationalité par décret.

Au cours de l’année 2013, les acquisitions par décret augmentent fortement (+ 13,5%) alors que les acquisitions par mariage sont en baisse (- 21,8%), tandis que les déclarations anticipées (mineurs nés en France de parents étrangers), sont stables (+ 0,4%).

  • Les demandes d’asile

En 2013, l’OFPRA a pris un total de 46 950 décisions hors mineurs accompagnants, soit une augmentation de 1,5% du nombre de décisions par rapport à 2012. 5 965 décisions d’accord ont été prises contre 4 348 en 2012.

En 2013, la CNDA a rendu 34 752 décisions, soit une baisse de 4,4% du nombre de décisions par rapport à 2012.

Au total, le nombre de décisions d’accord d’un statut de protection (réfugié et protection subsidiaire) prises par l’OFPRA et la CNDA s’établit en 2013 à 11 415, en hausse de 13,8% par rapport au total des décisions positives de 2012.

http://www.immigration.interieur.gouv.fr/Info-ressources/Documentation/Tableaux-statistiques/Communique-de-presse-La-diffusion-reguliere-des-informations-statistiques-annuelles-de-l-immigration-de-l-integration-et-de-l-asile

  • Projets de loi sur l’immigration et l’asile…

Lors du vote de confiance mardi 8 avril 2014, Manuel Valls a confirmé que deux projets de loi – l’un sur l’immigration, l’autre sur l’asile – seront soumis au Conseil des ministres. Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, doit les présenter le 16 juillet en Conseil des ministres.

Le projet de loi sur l’immigration devrait notamment introduire des mesures facilitant l’installation et la circulation des «talents étrangers» (étudiants, commerçant, salariés, etc..) et la délivrance d’un titre de séjour pluriannuel au terme d’une première année de séjour régulier en France. La durée de ce titre de séjour pourrait généralement être de 4 ans, avec des variations. Ce titre permettra de « sécuriser le parcours d’intégration des ressortissants étrangers ».

  • …et mobilisation pour le retour d’un titre de séjour unique

Dans une campagne lancée le 22 juin dernier, plus de 150 associations dénoncent le nouveau projet de loi sur l’immigration du gouvernement. Les associations de défense des droits des migrants s’inquiètent de la création de titres de séjour pluriannuels et demandent que la carte de résident de dix ans redevienne la norme. Les associations craignent que le titre de séjour pluriannuel, au lieu d’être un «tremplin » vers la carte de résident, délégitime encore plus cette dernière en la remplaçant petit à petit. (« à tout instant », le préfet pourra convoquer son ou sa titulaire pour vérifier que sont toujours remplies les conditions qui ont justifié la délivrance du titre pluriannuel et le retirer le cas échéant.)

http://cartederesident.org/

  • Nouveau Directeur de l’immigration au Ministère de l’Intérieur

Lors du conseil des ministres du 16 avril 2014, Benoît Brocart a été nommé directeur de l’immigration au ministère de l’intérieur. Il remplace à ce poste François Lucas qui occupait cette fonction depuis septembre 2010.

  • Nomination du Commissaire Général à l’Egalité des Territoires

Le 28 mai, sur proposition du Premier ministre, Marie-Caroline Bonnet Galzy a été nommée Commissaire Général à l’Egalité des Territoires (CGET). Elle remplace ainsi, depuis le 1er juin, Eric Delzant, Commissaire général par intérim depuis le 4 avril dernier.
Pour rappel, comme évoqué dans la lettre de l’ADLI N°10, le décret n° 2014-394 du 31 mars 2014 crée le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET). Il réunit les missions et les agents de la délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale, du secrétariat général du comité interministériel des villes et de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances au sein d’un service placé sous l’autorité du Premier ministre.

http://www.cget.gouv.fr/actualites/lancement-du-commissariat-general-a-legalite-territoires

  • Migrations. Etat des lieux 2014

Avec la publication de son état des lieux, La Cimade a initié un rendez-vous tous les deux ans, pour témoigner du quotidien des personnes étrangères qu’elle accompagne sur tout le territoire. Cette troisième édition couvre la période de fin 2011 à début 2014. Basé sur l’expérience de plus de 2000 militants dans 131 permanences, les analyses sont illustrées par des exemples concrets, des témoignages, des chiffres, une étude approfondie des politiques publiques. L’association rend donc publique ses analyses et un bilan des politiques migratoires au travers ce rapport. Elle a élaboré et soumet pour chaque thème des propositions pour mettre en œuvre une autre politique, et contribuer à changer le regard sur les migrations.

http://www.lacimade.org/publications/88
http://lacimade.net/docs/site/EDL2014_Synthese.pdf

  • Rapport de synthèse d’accès des ressortissants de pays tiers à la sécurité sociale et aux soins de santé en France

Le Point de contact français (PCN) du Réseau Européen des Migrations a organisé le 5 juin 2014 un événement visant à présenter l’étude du REM sur l’accès des ressortissants de pays tiers à la sécurité sociale et aux soins de santé dans les États membres de l’Union Européenne. L’objectif de cette étude était d’analyser les politiques et les pratiques administratives qui déterminent l’accès à la sécurité sociale et aux soins de santé des ressortissants de pays tiers en France, tout en identifiant les obstacles auxquels peuvent être confrontés ces derniers.
Le PCN français s’est penché en particulier sur les trois études de cas exposées, qui permettent de mieux comprendre, dans la pratique, les droits et les modalités d’accès des migrants à la sécurité sociale dans chaque État membre.

http://www.immigration.interieur.gouv.fr/content/download/70660/515857/file/3-Etude-REM_Securite-sociale.pdf

  • Etude sur les liens familiaux des nouveaux migrants

Le projet migratoire des nouveaux migrants comporte une dimension familiale importante pour les femmes, mais aussi pour les hommes : deux nouveaux migrants sur cinq rejoignent leur conjoint. La plupart des enfants de ces unions naissent en France. En revanche, les parents des migrants restent au pays d’origine. Les nouveaux migrants sont majoritaires à avoir au moins un membre de famille de nationalité française, le plus souvent de naissance. Cette proximité avec des français est à mettre en relation avec l’aisance relative des nouveaux migrants en français.

http://www.immigration.interieur.gouv.fr/content/download/71153/519560/file/IM_69_liensfamilliaux_def.pdf

  • Etude sur les difficultés des immigrés à l’écrit

Les immigrés sont plus nombreux à être en difficulté à l’écrit. Les personnes sont d’autant moins nombreuses à être en difficulté lorsqu’elles sont arrivées en France avant leur majorité, qu’elles ont appris à lire en français, qu’elles sont naturalisées ou qu’elles viennent d’un pays de l’Union européenne plutôt que d’un pays tiers. Les plus diplômés et ceux qui sont en emploi sont moins souvent en difficulté. Ces capacités à maîtriser l’écrit en français peuvent avoir des conséquences dans la vie quotidienne.

http://www.immigration.interieur.gouv.fr/Info-ressources/Documentation/Publications/Numeros-parus-en-2014/Les-difficultes-des-immigres-a-l-ecrit

 

§        Actualités DEPARTEMENTALES

  • L’accueil des étrangers dans les structures préfectorales du Val-de-Marne

Le service étrangers de la délégation du Val-de-Marne du secours catholique est engagé dans des actions de plaidoyer, avec l’objectif d’être un porte-parole des migrants auprès des instances politiques locales et nationales pour le respect de leurs droits. Au cours du deuxième semestre 2013, ce service s’est investi dans une enquête sur les conditions d’accueil et de traitement des dossiers des étrangers à la préfecture et dans les sous-préfectures du Val-de-Marne.

Cette enquête a permis de rédiger un rapport qui a servi de base à une rencontre à la Préfecture du Val-de-Marne, le 12 février dernier, avec Hervé Carrère, Secrétaire général adjoint chargé de la politique de la ville. Cette rencontre a permis de se pencher sur les constats rassemblés dans le rapport et d’étudier ensemble des propositions concrètes d’amélioration.

http://valdemarne.secours-catholique.org/IMG/pdf/Rapport_pratiques_prefectorales_94_SC-1.pdf

  • Inauguration de la nouvelle mosquée à Fontenay-sous-Bois

Après près de trois ans de travaux, la mosquée du quartier des Larris a été inaugurée le mercredi 18 juin. La construction de ce centre cultuel et culturel a été pilotée par l’Association Cultuelle Musulmane Fontenayienne (ACMF).
C’est le second lieu de culte musulman de cette ville de 51.000 habitants où vivent environ 1.300 familles musulmanes.

  • Formation « Langue et Insertion professionnelle » du Conseil général

Le Conseil général organise une formation de 3 jours intitulée « Langue et Insertion professionnelle» pour les formateurs/coordinateurs (salariés et/ou bénévoles) des associations de proximité qui proposent des actions à composantes linguistiques. L’objectif est de sensibiliser ces acteurs à la méthodologie du Français Langue Professionnelle (FLP) et de les outiller afin qu’ils proposent des actions/parcours à visée d’insertion professionnelle au sein de leurs structures.
Cette formation aura lieu les lundi 13 octobre, mardi 14 octobre 2014 et jeudi 11 décembre 2014 de 9h à 13h et de 14h à 17h à la Cité des métiers du Val-de-Marne 14, rue Waldeck Rousseau 94600 Choisy-le-Roi.

Inscriptions ou information complémentaire auprès de Co-Alternatives, avant le vendredi 3 Octobre 2014 àMarie-Claire NASSIRI : mcnassiri@gmail.com – 09 53 36 46 98 ou 06 70 10 33 01

 

DES RENDEZ-VOUS POSSIBLES

§        Dans le Val-de-Marne

  • Spectacle « Mais je ne suis pas noire »

Annoncée dans le programme du Festival « Nous n’irons pas à Avignon », le spectacle « Mais je ne suis pas noire » écrit par Christelle Evita et interprété par la Compagnie « Petits Formats » nous questionne sur les paradoxes, des difficultés et les réalités d’être une femme noire française en France aujourd’hui.

La représentation a lieu du 9 juillet au 13 juillet prochain à la Gare au théâtre à Vitry-sur-Seine.

http://www.gareautheatre.com/index.php

  • Apéro concert Arabo-andalou

Le service culturel de la ville de Gentilly vous propose de profiter de l’été en écoutant un concert de musique orientale grâce au groupe Saad el Sund de 18 heures à 20 heures le 9 août prochain sur le parvis du service culturel, avenue Raspail. Saad el Sund, groupe dont le nom vient d’une expression qui signifie « chance des chances », vous invite à savourer des mélodies méditatives et des airs qui font éternellement chanter et danser tout l’Orient.

Le bar, ainsi qu’une restauration légère, seront assurés par l’association les Cyclos de Gentilly.

http://www.ville-gentilly.fr/actualites/fiche/apero-concert-arabo-andalou-saad-el-sund-1/?cHash=25f107bf1630feee9a2c2d717edca3cc

 

§        A Paris

  • Exposition « Et pourtant ils créent ! (Syrie : la foi dans l’art) »

L’Institut des Cultures d’Islam accueille les œuvres de 16 plasticiens et collectifs contemporains syriens aux pratiques, expressions et écritures variées et qui ont en commun d’être postérieures au déclenchement de la révolution syrienne. Cette exposition s’inscrit dans une programmation plus large (concerts, rencontres littéraires, projections, spectacles et tables rondes) dédiée à faire entendre la voix des Syriens.
L’exposition est ouverte en entrée libre jusqu’au 27 juillet à l’ICI Léon et l’ICI Goutte d’Or du mardi au samedi de 10h00 à 21h00.

http://www.institut-cultures-islam.org/agenda/pourtant-creent-syrie-foi-lart/

  • Exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque »

Le « hajj », est le nom du pèlerinage à la Mecque mais également de la grande exposition qui s’est ouverte à l’Institut du monde arabe à Paris. Elle invite jusqu’au 10 août à marcher dans les pas des pèlerins qui depuis 15 siècles convergent chaque année vers la Mecque. C’est généralement un événement religieux, social, culturel, ainsi qu’une expérience collective et intime à la fois. Ces multiples facettes sont présentées à travers des objets d’art médiéval, manuscrits et enluminures, tissus d’apparats et offrandes. Cette exposition se termine par sept témoignages de pèlerins qui ont prêté quelques-uns de leurs souvenirs.

http://www.imarabe.org/activites-evenements/collections-expositions/expositions/hajj-pelerinage-mecque

  • Exposition « Salut Barbès ! »

L’exposition itinérante et fluctuante « Salut Barbès! » est issue de la collection de photographies éponyme réalisée par Bruno Lemesle à la Goutte d’Or (Paris 18e) depuis 1982. Elle est présentée jusqu’au 1er septembre 2014 à l’Institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient (iReMMO) à Paris.
Durant sa présentation, 30 photographies donnent à voir l’atmosphère de ce quartier populaire de la capital riche d’une population diverse. Portraits, lieux, scènes de la vie quotidienne captées sur le vif constituent la trame de cette exposition.

http://www.iremmo.org/spip/spip.php?article470

  • Festival Migractions

Créé pour célébrer les générations et les ethnies, les formes d’expression, les arts, la cuisine, ce festival, porteur de la volonté de rencontres, de confrontations et d’échanges, compte vers sa septième édition.  Cette année jusqu’au 7 juillet, les organisateurs de MigrActions invitent des artistes de continents et d’origine différents à se retrouver dans un espace de métissage culturel et de reconnaissance réciproque.

http://www.theatredelopprime.com/migractions.html

  • Festival RHIZOMES

Rhizomes invite les âmes sensibles et les oreilles curieuses de tous bords à trois week-ends de balades à travers-chants aux quatre coins du 18e arrondissement. Ce rituel depuis l’été 2002 permet pour des milliers de citoyens avides d’ouverture et de rencontres de découvrir les œuvres musicales, venues cette année de la Réunion, du Niger, de Tunisie, d’Italie, du Languedoc, de Marseille ou de Madagascar.
Le festival se poursuit donc les samedis et dimanches 5, 6, 12 et 13 juillet. Vous trouverez dans le programme les lieux des différents concerts.

http://www.festivalrhizomes.fr/programme.html

 

DE LA LECTURE ET DES OUTILS

  • Les femmes de l’immigration, XIXe-XXe siècles

Génériques consacre ce numéro de la revue Migrance à l’histoire des femmes de l’immigration sur le long cours (XIXe-XXe siècles). Loin de l’idée répandue selon laquelle les femmes auraient surtout accompagné les hommes dans l’immigration, et que leur place se limiterait essentiellement à la dimension domestique et maternelle, ce numéro contribue à sortir les femmes immigrées de la double invisibilité (femmes et immigrées) dans laquelle la recherche historique les confinait jusqu’alors, et à leur rendre leur pleine place dans l’histoire commune. Composé de témoignages, de retours d’expérience et d’articles scientifiques, ce numéro témoigne de la richesse de l’histoire de l’immigration au féminin ainsi que des enjeux sociaux, économiques, politiques et culturels qui la caractérisent.

http://www.generiques.org/les-femmes-de-limmigration-xixe-xxe-siecles/

  • Parution de l’étude de « Femmes immigrées : l’entrée dans la vieillesse »

Comme évoqué dans la lettre de l’ADLI N°13, l’étude sur le vieillissement des femmes immigrées dans les quartiers en politique de la Ville, pilotée par le Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne, avec l’appui scientifique et l’implication du sociologue Smaïn Laacher, est parue.

http://www.crpve91.fr/Publications/Vieillesse_femmes_immigrees.pdf

  • « La véritable histoire de Mary Prince, esclave antillaise »

Ce livre est un récit sur l’esclavage au XIXe siècle dans les colonies anglaises écrit par une esclave, Mary Prince. Elle nous raconte comment, à l’âge de douze ans, elle est vendue sur un marché aux esclaves des Bermudes et séparée de sa mère et de ses frères et sœurs. Après de longues et douloureuses années de servitude, elle accompagne son dernier propriétaire en Angleterre. Alors âgée d’une quarantaine d’années, mariée à Antigua à un homme libre, elle veut obtenir son affranchissement afin de pouvoir retrouver son île et son époux sans retomber dans l’esclavage.

http://www.albin-michel.fr/La-Veritable-Histoire-de-Mary-Prince-esclave-antillaise-EAN=9782226115768

  • « Immigration et politiques culturelles »

La France est un pays d’immigration ancien, mais la reconnaissance des composantes culturelles issues de l’immigration a été tardive, notamment parce que l’état a longtemps considéré les populations immigrées et leurs cultures uniquement sous l’angle des politiques sociales.
Cette dominante sociale va perdurer pour appréhender les cultures d’origine, puis pour soutenir les émergences culturelles des générations suivantes, malgré une évolution certaine des représentations que les milieux artistiques et culturels ont de l’immigration, des publics immigrés et des créations nées des brassages culturels.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110093929/index.shtml

  • « Faire société : les centres sociaux et la question de l’intégration »

Cette nouvelle publication (5ème numéro de la collection Repères de la FCSF) rend compte d’une démarche d’échanges et de réflexions internes au réseau sur la question de l’intégration : comment les centres sociaux participent à la construction d’une société mieux intégrée, quels sont les leviers sur lesquels ils s’appuient, les questions que cela pose au regard de leurs pratiques ?

Télécharger le document ici

 

  • Appel à la vigilance du réseau des centres sociaux suite aux élections municipales et européennes

A l’occasion de l’Assemblée générale 2014 de la Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France à Lorient, le Conseil d’administration de la FCSF a présenté un texte appelant à la vigilance suite aux élections municipales et européennes.

Lire le communiqué ici 

 

 

[Cette lettre se veut être un outil collaboratif d’information sur le thème de l’intégration.
Dans un souci participatif, n’hésitez pas à nous communiquer informations et ressources pour diffusion au réseau.
Pour cela, une adresse : fdcs94-adli@orange.fr et un site https://adli94.org/
Si vous souhaitez ne plus recevoir cette lettre, faites-en la demande à la même adresse]