La Lettre de l’ADLI n°15 – Septembre 2014

La lettre de l’ADLI N° 15 – SEPTEMBRE 2014

Infos de l’ADLI

  • Du côté de l’OFII…

Comme évoqué lors de la dernière lettre ADLI, la délégation territoriale de l’OFII à Créteil ouvre ses portes aux bénévoles et salariés travaillant dans le domaine du champ de l’intégration dans le Val-de-Marne. Il sera possible dès septembre sous forme de parcours de visiter la plateforme d’accueil et de participer aux formations civique et citoyenne et formations « Vivre en France » (voir articles ci-dessous).

Dans cette logique de parcours, il est nécessaire de s’inscrire dans un premier temps au visite de plateforme pour pouvoir assister à la formation citoyenne et civique; puis à la formation « Vivre en France » dans un second temps.

Visite de la plateforme d’accueil de l’OFII

Les visites de la plateforme d’accueil à Créteil, lors des procédures d’accueil et de signature du Contrat d’Accueil et d’Intégration, reprennent. L’opération permet de rencontrer les auditeurs de l’OFII et les migrants lors de cette procédure.

Elles débuteront à partir du 9 septembre 2014 et se dérouleront les mardis après-midi à 13h30 à Créteil.

Contactez-nous à la Fédération des centres sociaux et socioculturels du Val-de-Marne pour vous inscrire : fdcs94-adli@orange.fr

Formations aux valeurs de la République et formation « Vivre en France » de l’OFII

Lors de la signature du CAI (Contrat d’accueil et d’intégration), les migrants doivent suivre des formations : la formation aux valeurs de la République (formation civique et citoyenne) et la formation « Vivre en France » en font parties.

Dans le cadre du partenariat avec l’OFII, nous vous proposons de suivre ces formations. Ces dernières, sur une journée (de 9h à 17h), seront ouvertes à ceux qui auraient déjà assisté à la visite de la plateforme d’accueil.

La formation civique et citoyenne est obligatoire pour l’ensemble des signataires du CAI. Elle permet, à partir de différents supports, de découvrir l’Histoire de France, les valeurs de la République française (notamment la laïcité, l’égalité entre les femmes et les hommes, les libertés fondamentales, le système éducatif), et l’organisation et le fonctionnement de l’État français et de ses institutions.

http://www.ofii.fr/IMG/pdf/Affiche_La_formation_civique.pdf

La journée d’information « Vivre en France » n’est pas obligatoire pour tous les signataires du CAI. Elle s’adresse uniquement aux migrants qui n’ont jamais vécu en France et qui n’y ont pas d’attaches familiales Elle a pour objectif d’exposer quelques clés pour la vie quotidienne en France, en particulier en matière de démarches administratives et d’accès aux services publics (Sécurité sociale, …).
http://www.ofii.fr/IMG/pdf/Vivre_en_France.pdf

Contactez-nous à la Fédération des centres sociaux et socioculturels du Val-de-Marne pour vous inscrire : fdcs94-adli@orange.fr

  • Formation « Titres de séjour »

Dans la lignée des précédentes sessions, la Fédération organisera, au regard de l’intérêt suscité par cette thématique, une session de formation / réflexion « TITRES DE SEJOUR ». Cette formation aura lieu en novembre 2014.

Pour faciliter l’organisation, la tenue de cette formation et mieux appréhender l’étendue de vos souhaits sur ce sujet, nous recensons vos besoins plus précis sur cette thématique. Nous attendons vos retours pour le 26 septembre au plus tard.

Contactez-nous à la Fédération des centres sociaux du Val de Marne pour vous inscrire: fdcs94-adli@orange.fr

 

Infos diverses

§        Actualités GENERALES

  • Projet de loi relatif au séjour des étrangers en France…

Comme évoqué dans la dernière newsletter, le Ministre de l’Intérieur a présenté, le 23 juillet dernier, en Conseil des ministres un projet de loi relatif aux droits des étrangers en France.

Ce projet de loi généralise le titre de séjour pluriannuel pour l’ensemble des étrangers, après un an de séjour en France. Les migrants pourront prétendre à détenir un titre de quatre ans. En contrepartie, ils devront satisfaire à des conditions garantissant leurs «réelles» volonté de s’intégrer : cours de langue française ou de civisme. Ce titre pluriannuel pourrait lui être retiré en cas de non-respect de ces obligations.

Cette mesure est en outre couplée à un nouveau parcours d’intégration, marqué par un renforcement du niveau de langue requis et une redéfinition des prestations attribuées par l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration. Le Gouvernement envisage également la constitution d’un titre unique ouvert aux investisseurs, aux chercheurs, aux artistes et aux salariés qualifiés : le passeport « talents » (titre de séjour valable jusqu’à quatre ans pour l’étranger et sa famille).

Ce projet de loi précise le droit au séjour des étrangers malades, en prenant en compte la capacité du système de soins du pays d’origine à faire bénéficier l’étranger du traitement que sa pathologie requiert.
http://www.immigration.interieur.gouv.fr/content/download/72162/527378/file/140723-DP-Droits-etrangers.pdf
http://www.gouvernement.fr/gouvernement/droit-des-etrangers-en-france

  • Décret portant diverses mesures destinées à favoriser les talents internationaux

Le Ministre de l’Intérieur a signé un décret portant diverses mesures destinées à favoriser l’accueil des talents internationaux, le 22 août dernier. Ce texte permet la mise en œuvre au niveau réglementaire de certaines orientations décidées par le Président de la République en simplifiant certaines démarches administratives pour les salariés très qualifiés, étudiants titulaires d’un master et chercheurs qui souhaitent s’installer ou se maintenir en France.
http://www.immigration.interieur.gouv.fr/content/download/72869/532754/file/CP-Decret-diverses-mesures-favoriser-talents-internationaux.pdf

  • Acquisition de la nationalité française pour certains immigrés âgés

L’article de loi amendé N°28 bis de la loi de la loi d’adaptation de la société au vieillissement a été voté le mercredi 10 septembre 2014. Ce nouveau texte vient faciliter l’acquisition de la nationalité française par déclaration pour les étrangers, parents de Français, âgés de plus de 65 ans.

Cet article de loi vise les quelques 200 000 des hommes arrivés en France dans les années 60 et 70 pour y travailler avec l’espoir de retourner au pays, mais restés dans l’hexagone après avoir fondé une famille. Sont éligibles les personnes de plus de 65 ans et celles vivant de manière régulière et habituelle sur le territoire.
http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2013-2014-extra2/20142004.asp

  • Projet de loi sur l’asile…

Lors du Conseil des ministres du Mercredi 23 juillet 2014, le ministre de l’intérieur a également présenté un projet de loi relatif à la réforme de l’asile. Ce projet fait suite à une concertation conduite auprès des acteurs concernés, élus, associations et administrations, par la sénatrice Valérie Létard et le député Jean-Louis Touraine et s’appuie sur le rapport remis au ministre de l’intérieur, le 28 novembre dernier, ainsi que sur la nécessité de transposer de nouvelles directives européennes adoptées en juin 2013. L’objectif du Gouvernement est de parvenir à un examen des demandes d’asile dans un délai moyen de 9 mois.

Le texte prévoit de renforcer les garanties des demandeurs d’asile à tous les stades de la procédure : enregistrement plus rapide de leur demande ; présence d’un conseil lors de l’entretien avec un officier de protection ; meilleure prise en compte des vulnérabilités. L’effet suspensif des recours contre les décisions refusant l’asile sera généralisé.

De plus, le projet de loi institue de nouvelles procédures d’examen rapide des demandes. Une nouvelle procédure accélérée remplacera l’actuelle procédure prioritaire mise en œuvre par ou sous le contrôle de l’OFPRA (dont les moyens seront accrus).

Les procédures contentieuses sont également revues, notamment par la création d’une procédure de recours suspensif, procédure accélérée devant un juge unique de la CNDA (Cour nationale du droit d’asile) en cinq semaines.

Le projet de loi rendra également les conditions d’accueil des demandeurs d’asile plus directives. Un dispositif d’hébergement contraignant permettant d’affecter le demandeur d’asile dans une autre région que celle où il se présente sera créé. En cas de refus de l’hébergement proposé, le demandeur perdra son droit aux allocations.

http://www.immigration.interieur.gouv.fr/content/download/72163/527383/file/140723-DP-Restaurer-droit-dAsile.pdf

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/reforme-de-l-asile

  • Nomination d’un directeur de projet chargé d’accompagner la mise en œuvre de la réforme de l’asile

Par arrêté du Premier ministre et du ministre de l’intérieur en date du 25 août 2014, Gautier BERANGER, administrateur civil hors classe, est nommé directeur de projet auprès du secrétaire général du Ministère de l’Intérieur et du directeur général des étrangers en France. Il sera chargé de constituer une mission d’accompagnement à la mise en œuvre de la réforme de l’asile pour une durée de trois ans.

Il était précédemment chargé d’une mission pour l’amélioration de l’accueil des étrangers en préfecture. Cette mission avait débouché sur la publication d’une directive dans ce sens le 3 janvier 2014.

  • Nomination du nouveau commissaire européen chargé de l’immigration

Dimitris Avramopoulos a été nommé au poste de commissaire à l’immigration. Agé de 61 ans, Dimitris Avramopoulos a été diplomate puis maire d’Athènes de 1995 à 2002. Il a occupé plusieurs portefeuilles ministériels entre 2004 et 2009.

  • Condamnation de la France par la CEDH pour sa gestion du regroupement familial

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a condamné jeudi 10 juillet 2014 la France dans trois affaires pour violation du droit au respect de la vie privée et familiale, dans sa gestion de trois dossiers de regroupement familial. La CEDH a estimé que la France doit faire preuve de « souplesse, de célérité et d’effectivité requises» dans le traitement des demandes de regroupement familial. Dans ces trois cas, les juges de Strasbourg ont condamné les autorités françaises pour violation du droit au respect de la vie privée et familiale, en estimant que l’Etat n’avait « pas ménagé de juste équilibre entre l’intérêt des requérants d’une part, et son intérêt à contrôler l’immigration d’autre part ».
Elle a alloué à chacun 5 000 euros au titre du dommage moral.
http://hudoc.echr.coe.int/webservices/content/pdf/003-4817900-5875187

  • Lutte contre l’immigration irrégulière en Méditerranée

Le 27 août 2014, Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur et M. Angelino Alfano, Ministre de l’Intérieur italien, se sont rencontrés pour une réunion de travail consacrée à la question de l’immigration irrégulière en Méditerranée centrale, sur la base d’un plan présenté par la France et des propositions stratégiques de la présidence italienne.

Les deux ministres partagent la même préoccupation quant à l’aggravation de la crise migratoire en méditerranée et de la nécessité de travailler au sein de l’Union Européenne pour trouver des réponses à court, moyen et long terme aux drames qui se renouvellent en Méditerranée. Ils ont marqué leur complet accord sur le lancement d’une opération « Frontex + » chargée d’assurer le contrôle et la surveillance des frontières extérieures maritimes de l’Union Européenne en méditerranée centrale, conformément aux règles  de Frontex.
http://www.immigration.interieur.gouv.fr/content/download/72965/533443/file/CP-28-aout-2014-rev2.pdf

  • Censure du Conseil d’Etat de l’interdiction faite aux personnes originaires des pays tiers de se présenter aux concours de l’enseignement privé sous contrat

Dans sa décision du 16 juillet dernier, le Conseil d’État censure l’interdiction faite aux personnes originaires des pays tiers de se présenter aux concours de l’enseignement privé sous contrat.

Le Conseil d’État, pour annuler la disposition contestée, s’est fondé sur sa contrariété avec les dispositions à valeur législative du Code de l’éducation. Cette contrariété est directe, dans le cas de l’enseignement primaire et technique, pour lesquels le Code énonce qu’il faut avoir la nationalité française ou celle d’un État membre de l’UE mais prévoit aussi la possibilité d’accorder des autorisations individuelles aux personnes originaires de pays tiers : le pouvoir réglementaire ne pouvait donc pas supprimer cette possibilité. S’agissant de l’enseignement secondaire général et professionnel, le Conseil d’État estime que, dès lors qu’aucune disposition législative ne prévoit de condition de nationalité, le gouvernement ne pouvait pas en introduire une de son propre chef.
(source GISTI)

  • L’état de santé des nouveaux migrants

L’état de santé des nouveaux migrants apparaît comme moins bon que celui de la population en général, à âge et sexe donnés. Cet état de santé se dégrade au fur et à mesure que la durée de présence en France augmente. Il ne dépend qu’assez peu du pays d’origine, bien que les personnes venues d’Asie se déclarent un peu plus fréquemment en mauvaise santé que les autres nouveaux migrants.
http://www.immigration.interieur.gouv.fr/content/download/71770/524668/file/IM_70_Etat_sante_migrants_def.pdf

  • Les familles des immigrés

En 2010, plus de 5,5 millions de personnes immigrées vivent en France. Elles représentent 9 % de la population. Leur fécondité est un peu plus élevée que celle des non-immigrées. Les immigrés qui vivent en couple sont plus fréquemment mariés que les autres personnes. Les personnes seules et les familles sans enfant sont plus rares, ce qui résulte d’abord de la structure par âge de cette population. Il est encore un peu plus fréquent pour les familles immigrées, comparées aux familles non immigrées, d’avoir plus de trois enfants.
http://www.immigration.interieur.gouv.fr/content/download/71771/524680/file/IM_71_familles_def.pdf

  • Etude sur l’apport économique de l’immigration pour un pays

Une étude de mars 2013, « What Happens to the Careers of European Workers when Immigrants Take their Jobs ? » –« Qu’arrive-t-il aux carrières des travailleurs européens quand les immigrés prennent leur travail ? »- mesure les effets de la concurrence des travailleurs immigrés sur les destins individuels des travailleurs nationaux européens entre 1994 et 2001. Ces travaux publiés par Cristina Cattaneo, Carlo Fiorio et Giovanni Peri a établi que la concurrence des travailleurs immigrés favorise la promotion des travailleurs nationaux (par exemple, de passer d’ouvrier à employé). Leurs conclusions chiffrées montrent qu’ « une augmentation de 10 % du nombre de travailleurs immigrés augmente de près de 20 % les chances d’être promu dans les quatre années qui suivent pour un ressortissant national ». La concurrence des travailleurs immigrés n’affecterait pas le taux de l’emploi ni la localisation des travailleurs nationaux. Ce mouvement de promotion se serait poursuivi également pendant la crise, à un rythme plus modeste.
http://ftp.iza.org/dp7282.pdf (en anglais)

  • La migration bénéficie-t-elle à l’économie

Une étude de l’OCDE propose des chiffres sur ce sujet (« Is migration good for the economy ? » – « L’immigration est-elle bonne pour l’économie ? ») : elle table sur le nombre d’entrées et de sorties, sur le pourcentage d’immigrés dans la population totale et sur le flux migratoire net. Sur le travail, il est dit que l’arrivée d’immigrants permet d’équilibrer l’offre et la demande dans certains secteurs en recherche de main d’œuvre (bâtiment, industrie, etc.). L’immigration représente 70 % de l’augmentation de la population active en Europe, ce qui aide à la hausse du PIB. Le coût serait donc nul : les immigrants paient autant d’impôts qu’ils reçoivent d’aides (même s’il ne s’agit pas nécessairement des mêmes personnes – ce qui est la base de notre système social). Selon ce rapport, l’immigration n’est ni un poids ni un coût pour la France, pour l’Europe et pour les autres pays occidentaux.

Pour résumé, les immigrés coûtent autant à la France qu’ils lui apportent. Alors le débat pour savoir si l’immigration est un poids ou un bienfait pour notre pays est un faux problème.
http://www.oecd.org/fr/migrations/mig/OECD%20Migration%20Policy%20Debates%20Numero%202.pdf

 

§        Actualités DEPARTEMENTALES

  • Stages de préparation au passage du DILF au CSC Petits Près Sablières

Le centre social et culturel Petits Prés Sablières propose à partir de la rentrée scolaire 2014 des stages de préparation au passage du DILF (Diplôme Initial de Langue Française). Trois sessions, sur inscription au plus tard 15 jours avant le début de la session, auront lieu au cours de l’année 2014-2015 : du 1 er octobre au 23 décembre 2014 ; du 6 janvier au 31 mars 2015 et du 1 er avril au 30 juin 2015.

Pour toutes informations complémentaires s’adresser à Marie Ouali au 01.42.07.01.38 ou par mail : ouali.marie@free.fr

  • Renouvellement du Conseil des étrangers à Cachan

Constituée de 25 membres, cette structure a été créée pour permettre une expression citoyenne des étrangers non issus de la communauté européenne.
Le conseil peut formuler des avis et faire des propositions sur tout thème de réflexion ou projet intéressant la vie communale. Le mandat des élus actuels arrive à son terme. Le Conseil renouvelle donc les mandats de ses membres. Les habitants de Cachan de nationalité étrangère hors européenne peuvent candidater en remplissant un bulletin d’inscription à remettre en mairie avant le 21 septembre.
http://www.ville-cachan.fr/actualites/renouvellement-du-conseil-des-etrangers/

  • Formation « Langue et Insertion professionnelle » du Conseil général

Le Conseil général organise une formation de 3 jours intitulée « Langue et Insertion professionnelle» pour les formateurs/coordinateurs (salariés et/ou bénévoles) des associations de proximité qui proposent des actions à composantes linguistiques. L’objectif est de sensibiliser ces acteurs à la méthodologie du Français Langue Professionnelle (FLP) et de les outiller afin qu’ils proposent des actions/parcours à visée d’insertion professionnelle au sein de leurs structures.

Cette formation aura lieu les lundi 13 octobre, mardi 14 octobre 2014 et jeudi 11 décembre 2014 de 9h à 13h et de 14h à 17h à la Cité des métiers du Val-de-Marne 14, rue Waldeck Rousseau 94600 Choisy-le-Roi.

Inscriptions ou information complémentaire auprès de Co-Alternatives, avant le vendredi 3 Octobre 2014 à Marie-Claire NASSIRI : mcnassiri@gmail.com – 09 53 36 46 98 ou 06 70 10 33 01

  • Le collectif de soutien aux Roms reçu à Matignon

A l’appel du Collectif de soutien aux Roumains d’Ivry, une délégation d’une soixantaine de personnes a été reçue à Matignon le 7 juillet dernier par Fadela Benrabia, responsable de l’intégration auprès du Premier ministre, afin de protester contre le démantèlement du bidonville Truillot et d’alerter le Premier ministre des  conséquences néfastes de cette décision alors qu’un travail d’accompagnement social est en cours.

Cette action faisait suite à une manifestation de soutien aux Roms d’Ivry et Vitry, organisée par Romeurope 94 le 3 juillet dernier qui avait réuni plus de 200 personnes devant la préfecture du Val-de-Marne.

 

Des Rendez-vous possibles

§        Dans le Val-de-Marne

  • Soirée rencontre : deux cinéastes face à la montée des extrêmes

Le cinéma Le Luxy à Ivry-sur-Seine propose une soirée rencontre-échanges avec des réalisateurs autour de deux films. Vous pourrez assister dès 18 heures à  « L’expérience Blocher » de Jean-Stéphane Bron, puis à 21 heures à « Bassin Miné » de Edouard Mills-Affif, première projection publique du film.
http://luxy.ivry94.fr/agenda/evenement/deux-cineastes-face-a-la-montee-des-extremes/?cHash=c5ed5fc8ee7affb8ff100808f0e9cda2

  • Formation « Accueillir et accompagner les femmes issues des immigrations face aux violences et aux discriminations »

Dans la continuité du séminaire de sensibilisation « Accueillir et accompagner les femmes issues des immigrations face aux violences et aux discriminations » qui s’est déroulé le lundi 30 juin 2014 à Ivry-sur-Seine, le groupe de travail réunissant plusieurs organismes (services de l’Etat, collectivités, associations) coordonné par la délégation départementale aux droits des femmes propose un module de formation de 2,5 jours visant un approfondissement des connaissances et un échange de pratiques.
Ce module, construit en partenariat avec les associations ADRIC, GAMS, Voix de femmes et la CIMADE, permettra de former des personnes ressources dans le Val-de-Marne identifiées notamment au sein des réseaux locaux pluridisciplinaires de lutte contre les violences faites aux femmes.
Un premier module se déroulera les 13, 14 octobre et 7 novembre matin dans une salle prêtée par la Ville d’Orly.
Plus d’information ddcs-droitsdesfemmes@val-de-marne.gouv.fr

§        A Paris

  • Forum participatif des ASL organisé par le RADyA

Dans le cadre d’un projet soutenu par le FRDVA du Conseil Régional et la Direction Régionale de la Jeunesse du Sport et de la Cohésion Sociale d’Ile-de-France, l’équipe du RADyA vous invite à un Forum participatif des ASL le lundi 13 octobre 2014 de 14h à 18h au FIAP, 30 rue Cabanis, 75014 Paris.
Ce forum a pour objectif de réunir les acteurs des ASL (responsables de structure, coordinateurs et formateurs) et les partenaires institutionnels (chargés de mission politique de la ville, DDCS, DDCT, DRJSCS, Conseils généraux et Conseil Régional Ile-de-France) pour échanger sur les différentes problématiques qui traversent la mise en œuvre des Ateliers Sociolinguistiques en vue de co-élaborer une plate-forme numérique de mutualisation de pratiques et d’informations.
Pour toute information, contacter Sabine Vérétout contact@radya.fr ou au 01 83 89 45 08

Vous trouverez également l’offre de formation en ASL pour le second semestre 2014 en suivant le lien suivant : http://www.aslweb.fr/g/descriptif-modules/

  • Formation de formateurs en linguistique

Paroles voyageuses, association œuvrant dans le domaine de la formation linguistique, organise une formation « Connaissances générales de l’enseignement des savoirs de base » le 27 septembre 2014

Pour vous inscrire, écrivez à paroles.voyageuses@gmail.com en précisant l’intitulé du module et la date choisie. Un formulaire d’inscription vous sera alors envoyé.

Vous trouverez le programme et le calendrier de formations ICI

http://www.paroles-voyageuses.com/les-formations-de-formateurs/

  • Rencontre droit des migrants et apprentissages du français

Le Programme AlphaB vous invite à sa prochaine rencontre qui se tiendra le jeudi 16 octobre 2014, de 14h à 17h30 à Paris. Elle aura pour objectif de présenter les procédures d’accès aux droits et les droits des sans-papiers, de permettre d’orienter vers les structures compétentes et de présenter les enjeux de l’apprentissage de la langue française dans l’accès aux droits. Cette rencontre d’information est gratuite et s’adresse à toute personne intervenant auprès de migrants et à toute autre intéressée par cette thématique.

Inscription obligatoire auprès de Virginie Borel programmealphab@espacebenevolat.org

http://www.programmealphab.org/rencontres/rencontre-droits-des-migrants-et-apprentissage-du-fran%C3%A7ais

  • Cycle de conférences « L’UniverCité »

Le Cycle de conférences de « L’univerCité » reprend pour la saison 2014-2015. Le Musée de l’Histoire de l’Immigration présente les colloques suivants :

une conférence « l’histoire dans le musée des migrations : expériences étrangères, débats et controverses » le vendredi 19 Septembre 2014 à 18h30 avec l’intervention de Pilar Gonzalez Bernaldo, Université Paris Diderot, Laurence Gourievidis, Université de Clermont-Ferrand, Tony Kushner, University of Southampton. Table ronde animée par Marianne Amar, responsable de la recherche au Musée de l’histoire de l’immigration.
http://www.histoire-immigration.fr/2014/8/l-historien-dans-le-musee-des-migrations-experiences-etrangeres-debats-et-controverses

  • Réouverture de l’exposition Repères au Musée de l’Histoire de l’Immigration

L’exposition permanente Repères du Musée de l’histoire de l’immigration fait peau neuve. Après une refonte complète de son parcours et un nouvel accrochage des œuvres, le Musée offre aux visiteurs, sous un angle neuf croisant les regards historiques, ethnographiques et artistiques, 200 ans d’histoire de l’immigration en France.
http://www.histoire-immigration.fr/musee/guide-de-l-exposition

  • Heurts et silence dans les parcours de migration

La Mission métropolitaine de prévention des conduites à risques organise une journée d’échanges sur les pratiques de prévention auprès de publics migrants ou d’enfants de migrants.  Pascale Jamoulle reviendra sur les principaux constats de son enquête anthropologique et une interrogation, avec des professionnels, sera portée sur les spécificités des interventions auprès de publics confrontés à un travail de « métissage culturel ».

Cette journée d’échanges « Conduites à risques : heurts et silence dans les parcours de migration. Comprendre les vulnérabilités et agir en prévention » aura lieu le mardi 16 septembre 2014 de 9h00 à 17h00 au Forum des Halles à Paris.

Vous pouvez télécharger le programme de cette journée d’échanges : http://www.federationaddiction.fr/wp-content/uploads/2014/07/Programme-Journee-16-sept.-2014-MMPCR1.pdf

Contact : 01 71 29 26 91

  • Exposition DOSSIER – RWANDA 1994 : Le génocide des Tutsi

Dans le cadre de la vingtième commémoration 1994-2014, le Mémorial de la Shoah présente jusqu’au 5 octobre 2014 une exposition DOSSIER autour du génocide des Tutsi.

L’exposition permet de comprendre comment un crime d’une telle ampleur a pu être possible. Elle se veut un lieu d’histoire et de mémoire permettant d’envisager l’histoire et la mémoire du génocide des Tutsi avec clarté.

http://www.memorialdelashoah.org/rwanda/

  • Fashion Mix

Entre parcours personnels et histoire de la mode, Fashion Mix raconte une autre histoire de l’immigration, celles d’hommes et de femmes, artisans, créateurs, contribuant à faire la renommée de Paris, capitale internationale de la mode.
http://www.histoire-immigration.fr/2014/6/fashion-mix

  • « On a grévé »

Elles s’appellent Oulimata, Mariam, Géraldine, Fatoumata… elles sont une quinzaine de femmes de chambres et pendant un mois elles vont affronter le deuxième groupe hôtelier d’Europe. Elles n’acceptent plus le salaire à la chambre, les heures données au patron, le mal de dos qui les casse et le mépris dans lequel elles sont tenues.

Vous pourrez assister dimanche 21 septembre en fin d’après-midi à une projection suivie d’un débat en présence de Denis Gheerbrant et Odile Merckling (sociologue, auteur du livre « Femmes de l’immigration dans le travail précaire ») à l’Espace Saint-Michel à Paris.
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=227695.html

§        En Ile-de-France

  • Festival des villes des musiques du mondes

Cet automne, lors du Festival Villes des Musiques du Monde, la production vous propose de vous embarquer pour la Louisiane à la découverte des racines africaines de La Nouvelles-Orléans.
Le Festival aura lieu du 10 octobre au 9 novembre2014 en Seine-Saint-Denis et à Paris.
http://www.villesdesmusiquesdumonde.com/files/booklet/programme2013bassedef2.5.pdf

 De la lecture

  • « Pour les musulmans »

Sous le poids d’un passé colonial jamais vraiment soldé, la question musulmane détient aujourd’hui la clé de notre rapport au monde et aux autres, selon qu’on la dénoue ou qu’on l’exacerbe, qu’on l’apaise par la raison ou qu’on l’agite par la passion. Tenants d’une politique de la peur et d’une guerre des civilisations, ceux qui les érigent en boucs émissaires de nos inquiétudes et de nos incertitudes mettent en péril notre avenir commun.
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Pour_les_musulmans-9782707183538.html

  • « Force Noire »

Guillaume Prévost dans son dernier roman nous fait découvrir le destin d’un tirailleur né sur les rives du Niger pendant la Première Guerre mondiale. L’histoire, il la confie à une adolescente parisienne qui découvrira tardivement qu’elle est indirectement liée au destin de ce vétéran de la Première Guerre mondiale. Ici au départ la Force noire est un talisman qu’un fonctionnaire indigène lui avait vendu afin qu’il survive aux batailles futures comme avait pu le faire son grand-père lorsqu’il s’opposait à la progression des soldats français dans sa région à la fin du XIX e siècle. Guillaume Prévost explique par la suite que l’idée dès avant-guerre du général Mangin était d’envoyer en métropole des soldats africains afin de contrer les armées allemandes, l’ouvrage où il expose ces idées-là est intitulé « La Force noire ».
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD-JEUNESSE/Grand-format-litterature/Romans-Junior/Force-noire

 

[Cette lettre se veut être un outil collaboratif d’information sur le thème de l’intégration.
Dans un souci participatif, n’hésitez pas à nous communiquer informations et ressources pour diffusion au réseau.
Pour cela, une adresse : fdcs94-adli@orange.fr et un site https://adli94.org/
Si vous souhaitez ne plus recevoir cette lettre, faites-en la demande à la même adresse]