Fiche typologique des différents lieux d’hébergement et de leurs fonctions

Type(s) de ressources :

Depuis 2015, le dispositif national d’accueil des demandeurs d’asile s’est transformé : à côté des traditionnels Centres d’Accueil de Demandeurs d’Asile (CADA), Accueil Temporaire Service de l’Asile (ATSA) et Hébergements d’Urgence de Demandeurs d’Asile (HUDA), dédiés à l’accueil et l’hébergement des demandeurs d’asile, de nouvelles formes d’hébergement spécialisées ont été créées : Centres d’Accueil et d’Orientation (CAO), Centres d’Hébergement d’Urgence pour Migrants (CHUM), PRogramme d’Accueil et d’Hébergement pour les Demandeurs d’Asiles (PRAHDA), Dispositif de Préparation Au Retour (DPAR), Centre d’Accueil et d’Examen de Situation (CAES)

Si certains de ces centres répondent bien à des logiques d’accueil et d’accompagnement, d’autres au contraire sont utilisées comme des outils de contrôle administratif et policier, voire d’expulsion des personnes.

 

La complexité de la typologie de ces nouveaux lieux rend difficile la compréhension et la lisibilité de leurs fonctions : accueil, accompagnement social et juridique, tri, contrôle ou expulsion ?

La Cimade a élaboré une fiche synthétique de deux pages qui reprend les différents types d’hébergement et leurs fonctions, afin de tenter d’y voir plus clair.

Vous pouvez la consulter ici

Parcours d’un mineur non accompagné à Médecins du Monde

Type(s) de ressources :

Médecins du Monde (MdM) développe depuis 2015 une expertise et des actions en direction des mineurs non accompagnés (MNA) dans le champ médico-psycho-social. En contribuant à mieux appréhender et intégrer les problématiques socio-sanitaires de ces jeunes très vulnérables, MdM tente de favoriser un accueil digne des MNA à leur arrivée en France et une prise en charge effective et de qualité.

 

Vous pouvez consulter le guide ici

Mineurs isolés étrangers : l’insertion professionnelle par l’apprentissage

Type(s) de ressources :

Dans le processus d’autonomie indispensable pour préparer l’avenir des mineurs isolés étrangers, l’orientation vers la formation et l’emploi est un élément clé pour garantir à la fois leur indépendance à leur majorité et leur intégration en France. Un grand nombre de ces jeunes arrivent en France âgés de 16 à 18 ans et le temps dont ils disposent avant leur majorité est donc très court, tout comme l’accompagnement qu’ils reçoivent en tant que mineurs dans les dispositifs d’Aide sociale à l’enfance.

 

De nombreux travailleurs sociaux considèrent donc la formation professionnelle comme un moyen d’acquérir rapidement des compétences professionnelles, une plus grande autonomie (tant morale que financière) et au sortir de la formation, un emploi éventuel, ce qui est également un atout dans la démarche de régularisation des jeunes à leur majorité.

 

Cette brochure s’adresse à toute personne s’intéressant à la question des mineurs isolés étrangers et plus particulièrement à leur insertion professionnelle. L’objectif visé est de fournir un éclairage sur les différents enjeux de leur insertion professionnelle en France, par l’apprentissage.

 

Vous pouvez consulter ici l’essentiel n° 2 mars 2018 « Mineurs isolés étrangers : l’insertion professionnelle par l’apprentissage » France Terre d’Asile

À l’école des enfants venus d’ailleurs

Type(s) de ressources :

Plus de 52 000 enfants migrants sont scolarisés en France. La grande majorité d’entre eux maîtrise mal la langue de leur nouveau pays d’accueil.

 

Pour les aider, l’État a mis en place des « classes transitoires », appelées « unités pédagogiques pour enfants allophones arrivants » ou « UPE2A ». L’apprentissage du français y est renforcé.

À travers ce dispositif, l’Éducation nationale espère amener les élèves à rejoindre le cursus scolaire ordinaire en quelques mois.

 

Reportage dans le Val d’Oise, au nord de Paris :

Arriver en France et s’inscrire à l’école

Sur les bancs de l’école pour la première fois

L’école, et après

L’intégration peut-elle se passer de politiques ?

Type(s) de ressources :

Qu’est-ce qu’une bonne intégration ? Comment l’encourager ? Est-elle uniquement l’affaire des politiques, ou doit-elle se construire avec la société civile ?

Pour répondre à ces questions, Hervé Gardette a interviewé Carlos Arbelaez, réfugié colombien, ancien président de l’association Singa, consultant sur les questions d’intégration des personnes réfugiées, Jacqueline Costa-Lascoux, sociologue, directrice de recherche au CNRS, chercheure associée au Cevipof, ancien membre du Haut Conseil à l’intégration et Roger Karoutchi, sénateur UMP des Hauts-de-Seine.

 

Pour écouter l’émission de France Culture du Grain à moudre rendez-vous ici

 

Livre »Frères Migrants »

Type(s) de ressources :

Le livre de l’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau se penche avec humanisme et générosité sur la question des migrants.

L’ouvrage est divisé en courts chapitres. Comme dans nombre de ses textes, il ne manque pas d’instruire le procès du capitalisme, du consumérisme et de la marchandisation. L’auteur formule ainsi les grands principes humains qui pourraient nourrir ce nouvel imaginaire et conduire à la «mondialité» voulue par son ami Edouard Glissant. Une ode à la liberté, à la tolérance et à l’accueil.

Émission « Accents d’Europe » sur RFI

Type(s) de ressources : .

Autour de la journée spéciale sur RFI « Migrants et esclavages »,  l’émission  » Accents d’Europe » a recueilli deux témoignages très forts, celui de Mathilde Auvillain qui a participé à plusieurs sauvetages de migrants pour SOS MEDITERRANEE France et celui de Jean-Philippe, descendant d’esclaves réunionnais, lui-même envoyé de force à l’âge de 11 ans en métropole pour soit-disant repeupler les campagnes.

Que serait la culture française sans l’immigration et le métissage ?

Type(s) de ressources : .

France Culture propose le podcast d’une émission spéciale Bondy Blog Centre Café produite par Radio Campus Orléans lors des Rendez-vous de l’histoire de Blois intitulée « Que serait la culture française sans l’immigration et le métissage ? »

 

 

Livre « Raconter la France qui accueille »

Type(s) de ressources :

Cet ouvrage propose un tour de France de l’hospitalité : il raconte des histoires d’accueil, sans complaisance mais avec le souci de sortir du pur débat d’idées et de mettre un pied dans la réalité de ces expériences.
En réponse aux discours de peur et de repli, ce livre met en lumière la France qui accueille pour donner envie à chacun de la rejoindre.

Chronique : à l’école du Centre pour migrants d’Ivry-sur-Seine

Type(s) de ressources : .

Le Café Pédagogique propose un reportage en immersion dans une école intégrée dans un centre pour migrants. Véronique Soulé nous parle de cette école fréquentée par une soixantaine d’enfants de 6 à 17 ans. Ce n’est que depuis début 2017 que cette école a démarré. Des professeurs ont été mis à disposition par le CASNAV (centre académique pour la scolarisation des élèves allophones). Le reportage décrit le quotidien de l’école et professeurs, notamment les inquiétudes de ces derniers sur les traumatismes passés des enfants et sur leurs futurs incertains.

Vidéos de l’Orspere-Samdarra sur les procédures de demande d’asile et de titre de séjour pour malades étrangers

Type(s) de ressources : .

L’Orspere-Samdarra est un observatoire national qui s’intéresse aux liens entre les questions de santé mentale et problématiques sociales. Il a récemment mis en ligne deux vidéos présentant en quelques minutes les procédures de la demande d’asile et du titre de séjour « vie privée et familiale » pour raison de santé que peuvent demander les malades étrangers. Elles font partie d’une série de courtes animations créée pour sensibiliser les professionnels et bénévoles sur des questions relatives à la prise en charge en santé et santé mentale des étrangers, et plus spécifiquement des demandeurs d’asile.

 

Guide du réfugié

Type(s) de ressources : .
Le Guide du réfugié (pour les réfugiés statutaires) vient de sortir sous la forme d’un site Internet en quatre langues avec également des versions téléphone et une partie en bande dessinée. C’est un Guide pratique créé avec des réfugiés et une équipe (Intervenante sociale, dessinatrice, graphiste, traducteurs, correcteurs…).
Gratuit, consultable, téléchargeable, le Guide est destiné aux réfugiés mais aussi à tous ceux qui travaillent avec eux.