C’est l’histoire d’un voyage scolaire un peu particulier. Placé sous le signe de l’identité, la parole est donnée à cette jeunesse française qui ne sait plus vraiment comment se définir. Déjà, comment définir son identité ? Ses origines ? Qu’est-ce qui nous définit d’abord ? Ces questions s’imposent depuis quelques temps à cette jeunesse, qui se confronte aussi à l’histoire du Québec, et à ses différentes communautés.
Une culture commune, à travers le français, et pourtant, le système québécois rogne à la fois sur le multiculturalisme à l’américaine et une recherche de laïcité à la française. Dans les faits, ça donne une approche des autres plus ouverte, mais attention, tout n’est pas rose, et c’est justement ce miroir tendu qui permet de réfléchir aux bons et mauvais côtés de la France.