La réalité des violences policières, en France, tend à rester relativement invisible ou cantonnée aux luttes de collectifs et associations citoyens. L’ouvrage Lettre à Adama, sorti au Seuil inverse la tendance. Roman écrit à quatre mains par Assa Traoré et Elsa Vigoureux, journaliste, il a la forme d’une missive et d’un journal intime à la fois. Mais il s’agit surtout d’une lettre qui engage tout lecteur – avec un « tu » tranchant- , à s’identifier à Adama Traoré, jeune homme de 24 ans mort le 19 juillet dans des conditions non encore élucidées, lors d’un « contrôle d’identité » effectué par des gendarmes à Beaumont-sur-Oise.
http://www.seuil.com/ouvrage/lettre-a-adama-assa-traore/9782021368994