L’ouvrage se penche sur la présence noire afin d’en explorer les particularités dans l’espace français. « Marianne et le garçon noir » veut apporter une parole de l’intérieur sur l’expérience des Noirs de sexe masculin dans la France de notre temps.

Les contributions sont de divers ordres, mais elles prennent appui, pour l’essentiel, sur le vécu des auteurs. Le projet est né à la suite de violences policières impliquant des jeunes hommes noirs. À partir du regard posé sur le corps, des fantasmes suscités par lui ou d’autres éléments, l’objectif est de rendre audible une parole sensible et politique, parfois inattendue, tant les représentations transmises depuis des générations sont réductrices.